JS Financial News - шаблон joomla Новости
samedi, 24 février 2018

Le GSIM revendique des attentats du Mali

Écrit par  BBC Publié dans Presse Internationale
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Photo illustrative Photo illustrative

Le Groupe pour le soutien de l’islam et des musulmans (Jamaat Nusrat al-Islam wal-Muslimin), déclare être le responsable des attentats de fin janvier au Mali.

Ce groupe, allié du groupe al-Qaeda, a été formé par Ansar Dine, Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) dans le Sahel, la katiba Macina et la katiba Al-Mourabitoune.

 

A travers sa branche média “al-Zallaqa”, il a revendiqué être le veritable responsable des attentats perpétrés les 27 et 28 janvier, contre des bases militaires maliennes.

 

Le 27 janvier, des hommes armés ont tué au moions 14 soldats dans un assaut matinal, dans un camp militaire à Soumpi, près de Tombouctou.

 

Le lendemain, trois autres soldats ont trouvé la mort dans une autre attaque d’hommes armés sur une base militaire dans la ville de Menaka.

 

En plus de la revendication de ces attaques, ce groupe avoue que ce sont ses éléments qui ont attaqué les casques bleues de l’Onu le 12 janvier.

 

Depuis sa formation en mars 2017, Jamaat Nusrat al-Islam wal-Muslimin a essayé de viser, plusieurs fois, les troupes françaises et celles de l’Onu au Mali.

 

La dernière communication de ce groupe terroriste s’est faite via un télégramme diffusé par son média al-Zallaqa.

 

BBC

Lu 36 fois

Laissez un commentaire