JS Financial News - шаблон joomla Новости
samedi, 24 février 2018

Le Ghana a accueilli, le mercredi dernier, une rencontre de 4 chefs d’Etat de l’espace Cedeao, dans le cadre de l’accélération du processus de création d’une monnaie unique.

Cette rencontre réunie la « task force présidentielle » composée des présidents Nana Akufo-Addo (Ghana), Muhammadu Buhari (Nigeria), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire) et

Une attaque simultanée a visé, le mardi dernier,  les 7 check points de la ville de Tessit (cercle d’Ansongo). Les forces armées maliennes sont parvenues à repousser les assaillants. Selon des sources locales, un premier bilan fait état de 08 militaires blessés transférés à l’hôpital de Gao. Deux assaillants ont été tués.

Le secrétaire général de la commune de Togoro Kotia, dans la localité de Sossobé, Hamidou Sankare, a été enlevé nuitamment dans le centre du Mali par des hommes armés.

Cet enlèvement, intervenu dans la nuit de vendredi à samedi, a été confirmé par une source locale. Aucune autre information relative à ce rapt n’est encore disponible sur l’enlèvement de Hamidou Sankare et l’identité des auteurs du kidnapping.

Le Général Moussa Sinko Coulibaly a entamé une longue tournée à l’intérieur du pays. Après les régions de Kayes et Koulikoro, le chef du mouvement Plateforme pour le changement visite actuellement la région de Sikasso. Aussi, il semble que l’ancien ministre de l’Administration territoriale multiple les rencontres avec les responsables politiques et les formations en vue de baliser le terrain pour la présidentielle.

En vue des élections régionales, du district de Bamako et présidentielle, le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation lance, du 25 février au 6 mars 2018, une opération de révision exceptionnelle des listes électorales sur toute l’étendue du territoire national, des ambassades et consulats du Mali.

L’Armée de Terre a publié ce mercredi soir le portrait du sergent-chef Emilien Mougin et du brigadier-chef Timothé Dernoncourt morts en opération au Mali. Ils appartenaient au 1er régiment des spahis de Valence (Drôme). Deux soldats sont morts ce mercredi au Mali dans l’explosion d’une mine artisanale au passage de leur véhicule blindé. Tous deux appartenaient au 1er régiment de spahis de Valence.

Deux soldats français ont été tués et un blessé mercredi au Mali dans l’explosion d’une mine artisanale au passage de leur véhicule blindé, a annoncé l’Elysée dans un communiqué, confirmant de précédentes informations de source militaire.

“C’est avec une très vive émotion que le président de la République a appris la mort en opération de deux militaires du 1er régiment de spahis de Valence, tués ce matin au Mali dans l’attaque à l’engin explosif improvisé de leur véhicule blindé”, souligne le communiqué.

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi, 21 février 2018 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Soumeylou Boubèye MAIGA, Premier ministre, Chef du Gouvernement.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a adopté des projets de texte.