JS Financial News - шаблон joomla Новости
mercredi, 13 décembre 2017

Processus de paix au Mali : L’installation du MOC de Kidal et de Tombouctou fait débat

Écrit par  Publié dans A LA UNE vendredi, 03 février 2017 20:44
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Dans le cadre de son point de presse hebdomadaire, la porte-parole de la Minusma (Mission multidimensionnelle intégrée des nations Unies pour la stabilisation du Mali), Mme Radhia Achouri a mis l'accent hier jeudi 2 février 2017, sur les activités réalisées récemment par la Mission Onusienne au Mali. Parmi ces activités, elle a rappelé la réunion du Commission

Technique de Sécurité (CTS) tenue le 26 janvier à Bamako. Au cours de cette rencontre, plusieurs sujets furent abordés notamment la situation sécuritaire au Mali, l'installation du Mécanisme opérationnel de coordination (MOC) de Kidal et de Tombouctou et le démarrage officiel des patrouilles mixtes qui est un volet important du processus de paix.

Après avoir mis l'accent sur les travaux de la 15ème session du comité de suivi de l'accord, la conférencière, Mme Radhia Achouri a fait savoir qu' au niveau de la CTS (Commission technique de sécurité), une réunion s'est tenue le 26 janvier à Bamako, présidée par le Commandant par intérim de la Force de la MINUSMA, le Général Amadou Kane, et en présence des représentants des groupes armés de la Plateforme, de la CMA, du Gouvernement Malien et des différents partenaires, dont l'Union Européenne, l'Union Africaine, la CEDEAO et la force BARKHANE, ainsi que des représentants des pays facilitateurs à savoir la Mauritanie, le Nigeria, le Burkina Faso et l'Algérie. A l'en croire, plusieurs points étaient à l'ordre du jour, notamment la situation sécuritaire au Mali, l'installation du MOC de Kidal et de Tombouctou et le démarrage officiel des patrouilles mixtes, un volet important du processus de paix. « Parmi les recommandations à l'issue de la réunion, le paiement par le gouvernement des droits des éléments du bataillon du MOC de Gao, le lancement officiel de la première patrouille mixte en présence de tous les leaders des mouvements ou leurs représentants, la libération du camp 1 de Kidal par la CMA en vue de permettre le démarrage des travaux de réhabilitation et une décision concernant la situation des 150 combattants en attente d'intégration au MOC de Gao. La prochaine réunion de la CTS se tiendra les 16 et 17 février à Bamako », a-t-elle dit. Par ailleurs, elle a signalé que la Force de la MINUSMA a effectué 446 patrouilles, tenu 241 checkpoints et opéré 70 escortes.

Aguibou Sogodogo

Le Républicain

Lu 378 fois
Plus dans cette catégorie : « En un mot : Embouteillages

Laissez un commentaire

RSS